Vous aimeriez voir votre association sur Internet mais vous manquez d’informations… Voici les bases à connaître.

Que faut-il ?

Toute structure qui souhaite être présente sur Internet a besoin de 3 éléments : un contenu (le site lui-même), une adresse (le nom de domaine qui commence par www), un hébergement (le stockage des fichiers qui composent le site). Nous verrons la réalisation du contenu sur la page « votre blog ».

Pour une association le nom de domaine, qui permettra aux internautes de se connecter sur votre site, est généralement son intitulé que l’on cherchera néanmoins et si besoin à simplifier. On évitera les noms complets du style « www.association-des-utilisateurs-des-transports-en-commun.com » que l’on remplacera par « www.autc.com » ou éventuellement « www.asso-utc.com ». Le nom de domaine n’est pas à proprement parlé « acheté ». Il est simplement réservé pour une période de une ou plusieurs années. Dès lors que l’on cesse cette réservation il retombe dans le domaine public et peut être ré-utilisé par quelqu’un d’autre.

A deux exceptions près, il n’y a aucune contrainte dans le choix de ce nom de domaine : il doit avoir 3 caractères au minimum et ne pas commencer par un chiffre. Reste quand même qu’il doit aussi être disponible c’est-à-dire que personne d’autre n’utilise déjà ce nom ! (ce qui peut être le cas lorsque l’on utilise les initiales de l’association).

Bon à savoir :

–   «http» (pour HyperText Transfer Protocol) est le protocole informatique utilisé pour transférer les ressources du web (fichiers, images, vidéos) sur votre ordinateur. C’est ensuite le navigateur (Chrome, Internet Explorer, Firefox) qui va lire les fichiers et les afficher sur l’écran (le « s » qui est maintenant souvent rattaché précise que le site est sécurisé contre la fraude).

–   «www» (World Wide Web) est le préfixe de l’adresse qui à tendance à disparaître.

–   «.com» est l’extension du nom de domaine. Il en existe aujourd’hui plusieurs dizaines : net, org, fr, info, online, biz, asso,… et même bzh. Le choix est totalement libre mais généralement fait en fonction de l’activité de la structure. Pour les associations, on utilise souvent «.org» ou «.asso».

L’hébergement est un espace réservé sur un serveur distant qui stocke les différents fichiers du site. Ce serveur est géré par un «hébergeur» qui propose soit un serveur dédié (utilisé par un seul client et donc réservé à de grosses structures) soit, comme dans notre cas, un serveur mutualisé qui stocke les sites de plusieurs clients. Les accès, garantis 24H/24, sont sécurisés et les stockages redondants c’est à dire dupliqués sur un deuxième serveur afin de palier à toute casse du premier.

Nom de domaine et hébergement sont souvent liés pour des questions pratiques et l’on effectue la réservation du nom de dommaine à la société qui va héberger le site. Ces deux éléments sont incontournables pour la mise en ligne d’un site Internet, indépendamment de sa réalisation. Combien ça coûte ?

Compte tenu de la concurence importante dans le secteur Internet, les coûts de ces deux éléments ont énormément baissés et aujourd’hui il faut compter un budget inférieur à 100 € par an pour être présent sur le web. Certains fournisseurs d’accès proposent même souvent des promotions pour la première année, avec par exemple la réservation gratuite du nom de domaine ou un pack complet à prix réduit pendant 12 mois.

Quelques fournisseurs d’accès :
d’abord celui que j’utilise pour mes sites depuis maintenant près de 20 ans: « www.amen.fr ». C’est celui que je vous préconiserai, mais vous pouvez aussi consulter et préférer:
1&1 Ionos, OVH, LWS, Nuxit, (et plein d’autres…)

Précision importante: il va de soi que ces services payants sont absolument sans affichage de publicités parasites sur le site contrairement aux formules dites « gratuites ».

Comment réaliser son site ?

Voyons l’outil de réalisation à la page suivante